Les administratrices ont-elles une influence sur la qualité du reporting RSE ?

GEYER Dominique NGUYEN Pascal OUHADOUCH Sadek

15,00 

Résumé

La qualité des informations contenues dans les rapports de développement durable est essentielle pour permettre aux parties prenantes de prendre de bonnes décisions. Dans la mesure où les femmes sont plus attentives aux besoins des autres, nous formulons l’hypothèse que la part des femmes au conseil d’administration est associée à de meilleures pratiques de divulgation, et plus précisément, à une probabilité plus grande d’adopter les normes GRI. Nos résultats basés sur un échantillon de 143 entreprises françaises pour la période 2006-2020 confirment cette hypothèse. Nous montrons aussi qu’il existe un seuil critique de deux femmes, ou d’une femme pour 5 administrateurs, pour que les femmes aient un impact significatif. Il ressort toutefois que l’influence des
femmes est atténuée par le niveau de la dette, ce qui indique que la solidité financière de l’entreprise est une condition primordiale pour permettre aux femmes d’avoir l’influence attendue.

Abstract

Do female directors affect the quality of CSR reporting?

The quality of information in sustainability reports is essential for stakeholders to make good decisions. Since women are more attentive to the needs of others, we hypothesize that the proportion of women on corporate boards is associated with better disclosure practices, and more specifically a higher likelihood of adopting the GRI Standards. Our results, using a sample of 143 French firms over the period 2006–2020, are consistent with this hypothesis. We also provide evidence of a critical mass of two women, or one woman out of five directors, for women to have a significant impact. However, women’s influence appears to be inhibited by the level of debt, suggesting that the firm’s financial strength is a crucial condition when it comes to women having the desired influence.